UKIYO-E dans fashion mag

Des créations co-signées FST Handwear et Mary Beyer sous les arcades du Palais Royal
Au delà des différences de positionnement, de cultures personnelles, de générations ou encore de style, FST Handwear et Mary Beyer imaginent main dans la main (gantée !) une collection pour l’hiver 2010.
Modèle Samouraï – FST Handwear et Mary Beyer hiver 2009
Conçus dans les ateliers Lavabre Cadet (de Mary Beyer), gage d’une qualité exceptionnelle, cinq modèles voient le jour – dont quatre pour ces dames et un pour la gente masculine. Parmi eux rayonne la pièce préférée de la mini-série : La OBI.
Elle porte le nom de la ceinture de soie nouée à la taille des kimonos traditionnels japonais et s’habille d’un patchwork d’estampes nipponnes réalisées à l’encre à l’eau (protectrice de l’environnement). En peau de chevreau (élevage français) et maille technique doublée en micro fibres (labellisée Confiance textile), sa fabrication est française. Ses détails jouent le raffinement.
La OBI par FST Handwear et Mary Beyer hiver 2009
Mais si la OBI fait office de favorite, le modèle Samouraï détonne aussi par sa force de caractère.
La collection est à découvrir d’urgence jeudi 8 octobre et vendredi 9 octobre 2009 sous les arcades du Palais Royal, 32-33 Galerie Montpensier à Paris, en présence des créateurs : Mary Beyer, et le dynamique tandem à l’origine de FST Handwear, Benjamin Cuier et Philippe Largueze.
Par Julie Mangaud
© 2009 FashionMag.com

UKIYO-E fashion mag

Des créations co-signées FST Handwear et Mary Beyer sous les arcades du Palais Royal

Au delà des différences de positionnement, de cultures personnelles, de générations ou encore de style, FST Handwear et Mary Beyer imaginent main dans la main (gantée !) une collection pour l’hiver 2010.

Conçus dans les ateliers Lavabre Cadet (de Mary Beyer), gage d’une qualité exceptionnelle, cinq modèles voient le jour – dont quatre pour ces dames et un pour la gente masculine. Parmi eux rayonne la pièce préférée de la mini-série : La OBI.

Elle porte le nom de la ceinture de soie nouée à la taille des kimonos traditionnels japonais et s’habille d’un patchwork d’estampes nipponnes réalisées à l’encre à l’eau (protectrice de l’environnement). En peau de chevreau (élevage français) et maille technique doublée en micro fibres (labellisée Confiance textile), sa fabrication est française. Ses détails jouent le raffinement.

Mais si la OBI fait office de favorite, le modèle Samouraï détonne aussi par sa force de caractère.

La collection est à découvrir d’urgence jeudi 8 octobre et vendredi 9 octobre 2009 sous les arcades du Palais Royal, 32-33 Galerie Montpensier à Paris, en présence des créateurs : Mary Beyer, et le dynamique tandem à l’origine de FST Handwear, Benjamin Cuier et Philippe Largueze.

Par Julie Mangaud

© 2009 FashionMag.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s